Résumé :

1773 : Mesmer invente l'hypnose
1886 : Freud invente la psychanalise
2012 : Draken invente le sérum

Traqué par la police, le Dr Draken persiste à vouloir comprendre le lien entre les visions d'Emily et l'enlèvement du couple Singer.
De son côté, le détective Lola Gallagher, abandonnée par sa hiérarchie, remonte la piste. Mais des zones d'ombres subsistent et mettent en péril son enquête.
Pendant ce temps, leurs ennemis invisibles poursuivent leur plan machiavélique. Lola ira-t-elle jusqu'au bout ? Au prix de quels sacrifices ?

Année de parution originale : 2012

Genre : Thriller

SERUMS1E4

Mon avis :

Je ne présenterai plus SERUM, puisque j’ai déjà fais les chroniques des trois premiers tomes. Pour ce quatrième opus, nous reprenons donc l’histoire ou elle s’est arrêtée. Malgré les quelques mois d’attente, nous reprenons vite le fil de l’histoire grâce à un petit rappel très, très bien fait, et surtout bienvenue, qui permet très facilement de nous rafraichir la mémoire.

Dans ce tome, le suspens est toujours aussi intense, ce qui fait que l’on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages, à une vitesse qui défit les lois de la logique, généralement, quand je commence un tome de cette série, il m’est impossible de m’arrêter de lire.

Cette fois-ci, même si de nouvelles questions apparaissent, dans l’enquête, nous commençons enfin à entrevoir « le passé » d’Emily, je ne vous en dirai pas plus, car je pense que dans cette saga, ce qui la rend justement si addictive, c’est le mystère qui entoure le personnage d’Emily. Les réponses sont toujours données au compte-gouttes, et quand on a la surprise d’enfin découvrir quelque chose d’intéressant, au hasard de notre lecture, on en éprouve une sorte de joie… 

Je ne m’attarderai pas plus, sur ce livre que je ne peux que vous recommander, en commençant bien sur par le premier tome !!!!

Ce livre est paru aux Editions J’ai lu, en septembre 2012.