Résumé :

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2011
Titre VO : Fire and Thorns, book 1: The Girl of Fire and Thorns

lafilledebraisesetderonces

Mon avis :

Sur les conseils de MyaRosa, j’ai entamé avec enthousiasme  ce roman de fantasy. Je ne suis pas une grande inconditionnelle de ce style de livres, mais j’avoue quand même avoir eu un grand coup de cœur pour la série des Eragon.

Nous suivons dans ce livre, les aventures d’Elisa, une princesse qui vient de se marier, et qui suit donc son mari, pour être couronnée Reine dans un pays lointain. Elisa n’est pas une princesse ordinaire, elle est plutôt complètement à l’opposé. Au début du livre, on apprend qu’elle est obèse, elle n’est pas sure d’elle-même, elle a tout de l’anti-héro. Elle porte pourtant en elle, la pierre du destin, mais on n’en sait pas plus.

L’auteur nous délivre peu à peu le fil de l’histoire, et si je dois avouer que j’ai trouvé la première partie de ce roman, un peu lent à mon goût, j’ai adoré la seconde et dernière partie. L’héroïne se révèle peu à peu,  d’autant plus que c’est elle qui nous conte ses aventures.

Comme dans tous les livres de fantasy, il est question d’élu, de quête initiatique, de magie noire, et de guerre entre les gentils et les méchants. Nous découvrons donc peu à peu, un univers fantastique, qui a réussi à m’envouter. J’ai vraiment aimé cette lecture, et je la conseille vivement, même aux lecteurs qui n’ont pas l’habitude de lire des livres de fantasy, je pense que celle-ci, est vraiment, un bon moyen de découvrir ce thème.

La fille de braises et de ronces a été publié aux éditions Robert Laffond ( R )