Résumé :

Qui croire quand tout le monde vous ment ?

Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. 
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2012
Titre VO : Night School, book 1

night school

Mon avis :

J’ai découvert Night School, grâce au conseil d’une amie qui l’avait adoré. Et bien, je peux d’ores et déjà vous dire, qu’elle ne sait pas tromper. C’est un vrai coup de cœur.

 L’histoire est pleine de mystère, on ne peut s’empêcher de tourner les pages, pour en savoir toujours plus, et l’auteur ne nous délivre les informations que petits à petits.

 Les personnages sont attachants, même s’ils ont tous leur défaut. Ce sont pour la plupart des ados perturbés pour certains, rebelles pour d’autres, voir même pourris gâtés. Le lieu ou se situe l’histoire, c'est-à-dire École privée de Cimmeria, est quant à elle bien mystérieuse.

 On ne sait vraiment pas à quoi s’attendre au début, et c’est ça qui est bien, on découvre vraiment peu à peu le scénario de l’auteure. C’est plaisant, car ça nous donne toujours plus envie de lire, pour en apprendre d’avantage.

 Je n’ai qu’une hâte maintenant, c’est de lire la suite, mais pour cela, il va bien falloir patienter.